Lettres à Miles

Lettres à Miles
Collectif
Alter Ego éditions, 2016

Miles Davis est mort il y a vingt-cinq ans, le 28 septembre 1991. Il a traversé les mondes multiples de la musique, les terres chaudes du jazz. Il a créé, rêvé, aimé. Les amateurs de jazz le désignent familièrement, amicalement, par son seul prénom : Miles. Il est devenu une légende, la seule star que le jazz ait porté. Du be-bop au hip-hop en passant par le jazz cool, le jazz modal et le jazz-rock, le trompettiste américain a épousé et infléchi avec audace les différentes évolutions du jazz qui, d’un folklore limité au Sud des Etats-Unis, est devenue une musique-monde.

Sous la coordination de Franck Médioni, journaliste et musicologue, ils sont 55 auteurs, musiciens, romanciers, poètes, journalistes, réalisateurs, comédiens ou dessinateurs, hommes, femmes, toutes générations confondues. Chacun d’entre eux adresse une lettre à Miles Davis. Avec la participation, notamment, de Jackie Berroyer, Zéno Bianu, Yves Buin, René de Ceccatty, Jerome Charyn, Jacques Darras, David Foenkinos, Paolo Fresu, Hubert Haddad, Marc Lambron, Bernard Lubat, Martin Page, René Urtreger…

Dans ce recueil, Sébastien Ortiz a écrit un texte intitulé : « Lettre d’une inconnue ».