En Sicile avec Lawrence Durrell
22 mars 2019





Il y a quelques mois, j’ai effectué un tour de la Sicile avec Lawrence Durrell – ou plutôt, avec sa chronique de voyage intitulée « Le Carrousel sicilien ». C’est loin d’être le meilleur livre de l’auteur britannique mais il demeure réjouissant de le suivre dans sa pérégrination, à la fois caustique, érudite et amoureuse. J’ai effectué une boucle antihoraire en partant de Palerme ; lui est arrivé à Catane et est reparti de Taormine. Son voyage, à l’été 1976, en compagnie d’autres touristes hauts en couleur compressés à bord d’un petit autocar rouge, lui permet d’égrener le chapelet de toutes ces antiques cités dont les sonorités feront toujours rêver (Syracuse, Sélinonte, Erice, Ségeste…) et l’histoire fascine. C’est aussi l’occasion pour lui de se replonger dans les lettres siciliennes qu’une de ses amies, décédée, lui adressait alors qu’il vivait à Chypre. Ah, Méditerranée, quand tu nous tiens !..



Faire un commentaire