Voyager en Inde
24 octobre 2018


Le voyage aux Indes est presque un genre littéraire en soi et il serait trop fastidieux d’énumérer ici les grandes plumes qui s’y sont prêtées. Voici deux romans réjouissants relatant un voyage en Inde qui, conformément à la loi du genre, ne se déroule pas tout à fait comme prévu. Dans Indigo, Catherine Cusset met en scène le truculent voyage d’un groupe d’intellectuels français dans le cadre d’un grand festival culturel que l’on devine être Bonjour India. Certes, l’Inde (du Sud notamment) ne sert que de toile de fond et de catalyseur aux névroses de personnages plus vrais que nature (comme ce Roland, pathétique intellectuel sexagénaire, libertin et atrabilaire), mais écrire sur l’Inde d’un point de vue occidental c’est aussi faire le récit de ces stupeurs et ces incompréhensions et Catherine Cusset excelle à les mettre en scène.
Avec Vacances indiennes, le Britannique William Sutcliffe prend le parti de la dérision. En faisant le récit désopilant des mésaventures d’un jeune Anglais qui a fait l’erreur de s’embarquer pour un voyage en Inde dans le seul but de séduire la jolie fille qu’il convoite, il a écrit le livre définitif, comme on dit, sur cette espèce particulière (et, je dois dire, assez risible) de voyageurs que sont les routards en Inde. Et c’est très réussi.



Faire un commentaire