Contemplation
13 août 2018

À Libération qui, en 1985, l’interrogeait sur les raisons pour lesquelles il écrivait, l’écrivain britannique V. S. Naipaul, disparu avant-hier, faisait la réponse suivante, que je trouve très juste :

« Ne pas écrire, c’est ne pas contempler ; ne pas contempler, c’est se révéler incapable d’extraire le sens réel, la pleine valeur de son expérience ; c’est laisser la vie, le temps, s’écouler sans avoir de signification.« 



Faire un commentaire